Quelques réflexions sur les projets d’académies nobiliaires et de nouvelles hypothèses de recherche

Entre 1577 et les dernières décennies du XVIIe siècle une vingtaine de projets élaborés en France propose un renouvellement de la noblesse du royaume par le biais de l’éducation: il s ’agit de propositions, le plus souvent infructueuses, relatives à la création d’académies spéciales pour gentilshommes. La rééducation des membres de l’élite que ces desseins proposent doit garantir aux jeunes nobles un ›cursus‹ d’études à la fois adéquat à leurs exigences et complet, c’est-à-dire fondé sur le binôme ›armes et lettres‹. Les pistes de recherche que j’envisage maintenant d’entreprendre sur la base de l’étude de ces projets concernent la question de l’enseignement des langues aux gentilshommes: il serait opportun d’étudier en particulier le rapport entre les idiomes vernaculaires et les nobles qui les parlent du point de vue des pratiques d’enseignement, d’apprentissage et d’usage.

Logo

Discussions : Colloquia and Conferences of the German Historic Institute Paris and its Affiliates

Download

Access Statistic

Total:
Downloads:
Abtractviews:
Last 12 Month:
Downloads:
Abtractviews:

Rights

Use and reproduction:

Export