H. Leclerc, Une littérature entre deux peuples (Stefan Albrecht)