G. Sapiro, La responsabilité de l’écrivain (Ingrid Galster)