H. Millet, Le concile de Pise (Heribert Müller)