Les textes mérovingiens hagiographiques et la lingua romana rustica