La vacance du trône d'Espagne (1868‒1870) et l'équilibre européen : Une révision du problème des candidatures