Allocution de M. le Président de la Fondation Singer-Polignac